Avec leur port 2.0, le Havre et Marseille rêvent d'égaler les géants du Nord