Les CMN misent plus que jamais sur l'hydrolien